Avant de faire le moindre test ikigai, garde à l’esprit cette citation :

“Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie.” Confucius

En effet, quand tu te sens à ta place dans ta vie et ton travail, tu n’as plus l’impression de travailler.
Ca n’enlève pas les tâches ingrates (comptabilité et administratif pour ma part) mais ça leur donne du sens.

Quand tu es dans ton ikigai, tu as une raison de te lever le matin !

Dans cet article, je te propose un test ikigai pour mettre en lumière tes compétences, là où tu es doué et comment tu peux te servir de l’ikigai pour ta reconversion professionnelle ou pour te sentir plus à ta place dans le monde du travail.

Test ikigai : 4 piliers à suivre pour trouver un sens à sa vie !

Pour qui ?

L’ikigai s’adresse aux personnes qui :

  • cherchent à mettre du sens dans leur vie
  • veulent trouver un travail aligné avec leur personnalité
  • désirent contribuer au monde grâce à leurs compétences uniques
  • veulent gagner de l’argent en étant connecté à leur mission et leur passion
  • ont un projet professionnel qui passe par créer une entreprise
  • sont en pleine reconversion professionnelle
  • cherchent une raison de se lever le matin

L’ikigai est un concept japonais originaire de l’île d’Okinawa signifiant “raison de vivre”. La longévité des habitants de l’île d’Okinawa est attribuée, entre autres, à l’ikigai.

L’ikigai est constitué par 4 cercles :
1/ Ce qui m’anime
2/ Ce dans quoi je suis compétent
3/ Ce pour quoi je suis payé
4/ Ce dont le monde a besoin

Ce concept japonais invite à partir en introspection pour chercher des réponses et tu peux clairement avoir le syndrome de la feuille blanche si tu n’es pas coutumier de ce genre de pratique.

L’ikigai peut t’amener une méthode par étape qui te fait passer de l’idée au projet concret, en particulier si tu veux lancer une nouvelle activité professionnelle et créer ton entreprise.
Dans ce contexte, un test en ligne peut t’aider à apporter des réponses pour nourrir ta réflexion.

Faire le point avec l’ikigai : test en ligne

Si tu as lu d’autres articles sur Epanessence et surtout autour de l’ennéagramme et des 9 types de personnalité, tu sais que je ne suis pas partisan d’un test en ligne.

À la différence de l’ennéagramme où ça peut t’induire en erreur sur ton type de personnalité, un test ikigai t’invite à mettre de la conscience sur toi, sur tes talents, sur ce qui est important pour toi.

Il y a 3 bénéfices principaux à faire un test ikigai :

  • Ca amorce un travail de réflexion, ça dégrossit
  • Ca amène de l’attention sur le sens de ta vie, sur pourquoi tu fais les choses
  • Ca invite à l’introspection et ça te donne la matière pour creuser de ton côté

Comment faire un test en ligne avec l’ikigai ?

Tu peux remplir le questionnaire en 10 questions ci-dessous que j’ai créé pour te donner un début de réponse.

Que faire avec les résultats d’un tel test ?

L’intérêt dans la méthode de l’ikigai réside dans la synthèse que tu peux faire : il s’agit de chercher l’intersection entre les 4 cercles.

Si c’est trop difficile, tu peux aussi commencer par l’anti-ikigai.

Test ikigai en ligne : 3 dangers

Même si tu t’aventures dans un test en ligne, je t’invite à prendre des pincettes avec tout ce qui va te tester sur internet.

1/ Un test ne suffit pas : clairement, ce n’est pas en répondant à quelques questions que tu vas trouver ton ikigai et que ton futur va s’éclairer par magie tel une inspiration divine.
2/ C’est compliqué à interpréter seul : te faire aider va grandement t’aider à savoir interpréter tes réponses, savoir qu’en faire et comment concrétiser un projet derrière
3/ La distorsion perceptive : si tu connais un peu la psyché humaine, tu sais que tu ne te vois pas tel que tu es. Selon ta personnalité, tu peux être plus ou moins aveugle à tes talents. Certaines personnes font carrément une hallucination négative (en gros ils oblitèrent complètement) de tous leurs talents, compétences.

Pour éviter ces 3 dangers, il peut être intéressant d’avoir un feedback neutre de professionnel. Selon la raison de ta recherche, ça peut être intéressant de faire un coaching sur ton ikigai afin de creuser vraiment.
Si tu cherches ta voie, si tu es en reconversion professionnelle, si tu veux un travail qui te procure du bonheur, si tu veux mettre tes compétences au service de ta vie professionnelle, songe à investir en toi à prendre un coaching sur ce thème.

Ca peut te faire gagner des années, j’en veux pour preuve toutes ces personnes qui errent jusqu’à 40 ou 50 ans dans un métier où ils ne sentent pas à leur place car ils ne sont pas connectés à leur mission, à leur ikigai.

Comment trouver son ikigai ? 3 exercices pour l’identifier

Un test en ligne, c’est bien sympa, mais comme dit ci-dessus, ça ne suffit pas.
Si tu désires trouver ton ikigai, le test en ligne est un tremplin pour ton introspection.
Voici 3 propositions pour que tu creuses de ton côté :

  1. Faire du journaling sur ton passé : le journaling consiste à écrire sur ton carnet en lien avec un sujet, avec tes pensées ou autre sujet d’intérêt.
    Dans les souvenirs de ton passé, tu as beaucoup d’indices précieux sur ton ikigai.
    Pense notamment à toutes les situations répétitives où tu t’en es super bien sorti, où tu as ête doué, où les autres ont dit “waow”.
    Je te recommande de pratiquer au quotidien, le matin au lever étant un moment privilégié pour écrire livrement. ATTENTION : là aussi c’est sujet à caution, car certaines personnes ont une amnésie des moments positifs ou de ce qu’ils ont fait de bien dans la vie. D’où l’intérêt du journaling qui te donne des éléments factuels ! (quand tu peux relire des notes prises des années en arrière)
  2. Tenir compte du regard des autres : dans le développement personnel tu entends souvent de ne pas te préoccuper du regard des autres.
    OK, mais le regard des autres a aussi une utilité : à force d’entendre les mêmes retours, tu peux récolter des faisceaux d’indices qui t’emmènent dans une direction. Par exemple, on m’a beaucoup dit depuis 10 ans que j’étais une “bibliothèque sur pattes”, que mon livre était “la bible du développement personnel”, on m’a même surnommé “monsieur livre”. Ca m’a ramené à la conscience que j’avais une capacité forte pour engranger des informations, les retenir et les synthétiser. Avant, je pensais que c’était normal ! Ca m’a éclairé dans mon propre ikigai.
  3. Faire une retraite : l’exercice ultime pour trouver ton ikigai et approfondir un test, c’est de faire une retraite introspective en solitaire. Peu importe le lieu, peu importe la durée ! Retraite signifie littéralement “se retirer du monde”. Dans un contexte privilégié, tu peux alors te poser les bonnes questions et aller en profondeur dans le sens de ta vie. Ca peut être difficile pour certains qui ont du mal à être face à eux-mêmes, mais c’est une magnifique opportunité de se rencontrer !

Si tu veux que ta retraite t’aide à trouver ton ikigai, il s’agit d’y aller avec méthode.
Prépare les questions à te poser, préviens tes proches, prends soin de te couper du monde pour être vraiment tranquille.

Du simple test au coaching ikigai

À ce stade, tu peux te demander la prochaine étape pertinente pour toi.
Pour certains, un test, quelques exercices, lire un guide en ligne, ça suffit.
D’autres ont envie d’approfondir vraiment car ils en ressentent l’appel. C’est peut-être ton cas si tu veux lancer un projet professionnel : tu réalises qu’il est important pour toi de clarifier ton but dans la vie, d’identifier ce pourquoi tu es fait afin de créer LE projet profession qui te correspond vraiment.

Dans ce cas, il te sera profitable d’investir de l’argent dans un coaching pour aller beaucoup plus loin qu’un test. Sur Epanessence, ce type de prestation est possible.

Personnellement, c’est ce qui m’a fait investir autant d’argent dans du coaching et de la formation : je ne peux pas m’imaginer faire un métier où je n’ai pas de plaisir au quotidien.

J’ai longtemps envié ceux qui ne se posent pas de questions et qui vont dans un métier par défaut. Mais aujourd’hui, en ayant trouvé mon ikigai et en ayant aligné mon activité là-dessus (dont Epanessence est une partie), ça me procure un bonheur que j’ai rarement ressenti.

Je te souhaite de trouver ton ikigai et pouvoir, toi aussi, avoir une raison dans la vie qui te pousse à te lever le matin.

À ta souveraineté,
Fabien

Rate this page