Aujourd’hui nous sommes à l’ère des coachs.

 

Il y a des coachs pour tout : dresser ton chat (oui oui), vider ton appartement, gagner en confiance en soi, lancer ton business…

 

 

L’accompagnement avec l’ennéagramme diffère, selon moi, du coaching classique.

 

Qu’apporte un coach en ennéagramme ?

Quelles sont les applications et possibilités d’évolution avec l’ennéagramme ?

Quelles sont les différentes étapes dans un processus avec cet outil ?

Que choisir entre coaching et formation ?

 

Autant de questions qui trouvent réponse ci-dessous.

Pourquoi le coaching en ennéagramme ?

“Coaching” vient de l’anglais “coach” qui désignait l’entraîneur sportif. Il est lui-même dérivé du français “coche” qui désignait le carrosse, la voiture et par extension le cocher qui dirige ce même carrosse.

Le coaching est particulièrement indiqué dans l’atteinte d’objectifs, le dépassement de soi, la reconversion professionnelle ou toute autre dimension de l’accompagnement orientée résultat.

Aujourd’hui je vois le coaching beaucoup plus proche de cette citation de Saint Exupery : 

 

“L’amour, c’est ce mouvement par lequel je te ramène doucement à toi-même.”

 

C’est là que prend tout son sens un coach en ennéagramme : te ramener tout doucement vers toi-même, te connaître, te comprendre et t’aimer tel que tu es.

 

Pourquoi prendre un coach en ennéagramme ?

 

Le coaching pour la performance est dépassé au sens où le résultat pour le résultat à un coût colossal : soi-même.

Un client qui vient voir un coach pour obtenir à tout prix un résultat est en train de se sacrifier sur l’autel du résultat et se traite lui-même comme un objet.

(vision à laquelle je ne souscris pas)

 

L’intention d’un accompagnement en ennéagramme est t’aider à comprendre comment tu fonctionnes au plus profond de ton être (dans tes motivations inconscientes), puis de t’accompagner à aller voir à l’intérieur, t’apprendre à écouter, à rencontrer les parts de toi que tu ne veux pas voir car tu n’es pas à l’aise avec.

 

Tu ne peux pas vouloir te rencontrer ET en même temps vouloir atteindre un résultat extérieur.

La connaissance de soi nécessite de lâcher les enjeux qu’on a sur soi, pour revenir simplement à qui on est.

 

L’ennéagramme est l’un des modèles les plus pertinents pour arriver à ça.

 

 

Ces quelques points étant éclaircis, j’attire ton attention sur 4 dangers potentiels dans le coaching et/ou l’ennéagramme :

1/ L’objectif : en coaching, l’objectif du client est le point de départ. Logique, il y a une demande et le coach est là pour y répondre. 

C’est bien là le “nœud” du problème car la demande du concerné n’est souvent pas questionnée. Or, il me paraît capital de questionner les présupposés sous-jacents à son objectif.

Ce n’est pas parce qu’il désire ça que c’est bon pour lui (j’ai même souvent vu le contraire.)

 

2/ Le coût de la performance à tout prix : beaucoup de gens ont tendance à se traiter comme une machine à produire, le coaching en ennéagramme pourrait très vite dériver en ce sens. Je l’ai fait, je sais de quoi je parle.

On en revient à se traiter comme un objet et mon métier ne consister pas à aider les clients à se mettre en esclavage !


3/ Les projections du coach : beaucoup de formateurs en ennéagramme donnent le type d’une personne au lieu de l’aider à le trouver. 

Ça manque cruellement d’éthique : c’est un processus intérieur important pour le client, afin qu’il arrive lui-même à ses propres conclusions.

Le processus pour trouver son type ennéagramme est aussi important que le résultat lui-même.


4/ L’expertise du coach : il est important que le coach soit calé en ennéagramme, qu’il maîtrise les différents types de personnalité, qu’il en connaisse les nuances et la diversité d’expression, tout comme il ne cherche pas à influencer ton type.

Il est important qu’il applique aussi l’ennéagramme à lui-même, sinon comment pourrait-il t’en parler ?

Les applications de l'ennéagramme

L’ennéagramme étant un modèle qui cartographie les motivations sous-jacents à tous les comportements humains, nous pouvons utiliser l’ennéagramme dans beaucoup (tous ?) de domaines de notre existence.

Chaque profil de personnalité a son fonctionnement égotique privilégié, qui dépend lui-même de son centre préféré (et de tous les mécanismes qui sont : compulsion et mécanisme de défense, passionfixationsous-types)

Voici quelques applications :

1/ La vie personnelle : simplement entre soi et soi. 

Arrêter de lutter contre soi-même et apprendre à se connaître. 

Vivre en paix avec ses mécanismes, comprendre comment on fonctionne.

Il s’agit aussi d’un travail de développement personnel, d’être plus fonctionnel dans le monde, de se sentir plus à l’aise, sans pour autant chercher à s’améliorer ou se façonner par rapport à un idéal fantasmé…

 

C’est d’autant plus précieux que nous passons 24 heures sur 24, toute notre existence, avec nous-mêmes.

Autant que la relation soit harmonieuse, qu’en dis-tu ?

Trouver son type de personnalité est un cadeau que chacun aurait intérêt à s’offrir !

2/ La vie professionnelle : autant pour un salarié qui souhaite connaître ses forces et talents (ainsi que ses faiblesses) plus en profondeur pour mieux vivre son travail, que pour un entrepreneur qui désire exprimer encore plus qui il est dans son business. 

L’ennéagramme est d’une aide précieuse pour te “sentir à ta place” dans son travail et avancer dans ton développement professionnel.

Il éclaire tes fonctionnements et peut te faire gagner un temps fou à ce niveau.

3/ La vie relationnelle : l’ennéagramme est un trésor pour qui a des relations… En clair, que ce soit pour le couple, la famille ou les amis, l’ennéagramme est un outil extrêmement puissant qui peut grandement aider à fluidifier la communication et à développer l’empathie.

Tu peux avoir envie de trouver les types des autres, de tes clients, partenaires pour être encore plus pertinent dans ton travail et vivre des relations plus harmonieuses.

4/ La vie spirituelle : pour qui est intéressé par la démarche spirituelle (transcender l’ego, atteindre l’éveil, retour à l’unité fondamentale, développer l’intuition…), l’ennéagramme est un outil extrêmement puissant, car il décrit les mécanismes à l’œuvre dans notre ego.

C’est comme si on avait le “mode d’emploi” de la pente glissante de notre type et cela donne un aperçu de la direction dans laquelle on va tendre en terme de spiritualité. Certains types ont plus d’affinité avec la spiritualité. 

C’est tout le travail d’intégration qui permet de laisser épanouir notre Essence (tout lien avec le nom de ce site serait, bien entendu, fortuit !).

Un chemin sans destination

L’accompagnement avec l’ennéagramme n’est jamais terminé car la connaissance de soi n’a pas de fin.

 

L’idée est de définir ce que tu en attends pour sentir quand tu as eu ce que tu cherchais.

Il n’y a pas de résultat, de point B mesurable comme ça pourrait être le cas avec un objectif précis et mesurable.

Ton guide est plutôt le ressenti, comme pour la nourriture.

Tu n’as pas besoin de viser un repas à 1000 kcal car tu sais que ta sensation de satiété seule suffit à savoir quand arrêter.

L’accompagnement en ennéagramme n’a aucun protocole précis puisqu’il part du vivant : toi.

Selon ton intention et l’application qui t’appelle le plus, ce sera très différent.

Tu imagines bien que l’ennéagramme utilisé dans le cadre du couple ne ressemble pas à l’ennéagramme destiné à adapter ton business à qui tu es.


Par contre, il y a un socle, un tronc commun systématique dans tout accompagnement en ennéagramme (ce qui revient à comprendre et pratiquer) :

1/ Les prérequis : ton intention et ta posture d’ouverture sont un excellent début.

2/ Les principes d’éthique du modèle : commencer par soi ; un individu est plus qu’un type ; ne pas dire à quelqu’un son type… Du bon sens !

3/ Bien comprendre les bases de l’ennéagramme, les 3 centres et les 9 types de personnalité : ça paraît évident mais si la connaissance est superficielle, un mauvais typage est très vite arrivé. Certains types se ressemblent, c’est seulement en connaissant bien l’ennéagramme qu’on évite de les confondre et qu’on trouve son vrai type.

4/ Le processus pour trouver ton profil : trouver son type peut prendre quelques heures comme des années. Trouver son type ennéagramme est un savant mélange d’introspection et de conversation avec ton coach/enseignant en ennéagramme.

5/ Observer son type dans la vie quotidienne : constater les mécanismes égotiques, observer ses centres en action, se demander ce qui nous motive derrière nos actions.


Ces 5 étapes sont une base capitale et amènent un changement drastique dans ton existence.

Ensuite, vient un processus spécifique selon ton intention, qu’elle soit portée sur la spiritualité, le business ou les relations.

Les 3 outils indispensables

Dans un coaching en ennéagramme, l’apprenant (toi) peut toujours se raccrocher aux 3 briques de base pour intégrer cette grille de lecture dans son existence (c’est aussi applicable dans à peu près tout : la CNV, la négociation, la méditation…)

Ces 3 basiques prévalent quel que soit ton type de personnalité, quel que soit ton niveau de développement.

 

 

Ce sont 3 qualités que tu peux nourrir de multiples façons :

 

1/ Bienveillance : l’intention de bienveillance à ton égard et à ce que tu vas découvrir sur toi est absolument indispensable à mes yeux. Si c’est pour rejouer une énième fois le bourreau et te traiter comme un objet, épargne-toi ce travail et entame une thérapie d’abord.

L’invitation de l’ennéagramme est d’être dans une intention d’amour vis-à-vis de soi.

 

 

2/ Observation factuelle : se regarder en face et être dans sa vérité. On est pas là pour se raconter des histoires et se mentir à soi-même (certains types sont doués pour ça, et je sais de quoi je parle !).

L’observation brute est nécessaire tout au long du processus, sans quoi il est facile de se fourvoyer et de s’arrêter un faux type.

 

 

3/ Présence à soi : être présent à soi, à ses pensées, à ses émotions, à ses sensations, est une clé fondamentale dans l’ennéagramme. 

Cette présence permet de constater à quel moment on est présent et à quel moment on ne l’est pas. Au plus on la développe, au plus on prend conscience des transes hypnotiques dans lesquelles on est.

La présence permet de s’ancrer de plus en plus dans la réalité et quitter le monde du fantasme.

Evoluer avec l'ennéagramme : formation ou coaching ?

Pour évoluer, tel un Pokémon, avec l’ennéagramme il existe deux grandes possibilités :

1/ La formation en ennéagamme.

2/ Le coaching en ennéagramme.

 

Même si tu chemines seul dans ton développement personnel, il est important de commencer avec l’un de deux pendant quelques mois

 

L’ennéagramme est une grille de lecture nuancée, systémique, et l’appréhender par des livres et des vidéos uniquement est une source majeure d’incompréhensions et d’utilisation inadaptée.

 

(D’ailleurs, certains types de l’ennéagramme ont plus tendance à vouloir cheminer seul et ne pas faire appel à une aide extérieure, même quand ils en ont besoin.)

Trouver son type aide à progresser là-dessus (si besoin est).

 

Pour choisir ce qui te correspond le mieux, voici quelques éléments :

1/ Si tu souhaites connaître tous les tenants et les aboutissants de cet outil, que tu désires vraiment creuser avec précision, que tu veux devenir formateur en ennéagramme, la formation en ennéagramme est toute indiquée. 

Les formations sont nombreuses, veille à te renseigner sur la qualité du formateur. Beaucoup de formations ont une vision parcellaire et réductrice de l’ennéagramme, qui est utilisé comme un énième outil pour progresser. C’est souvent le cas des écoles de PNL et d’hypnose. Contacter le formateur te donnera déjà un avant goût de ce que tu peux attendre de la formation. 

 

 

2/ Si tu souhaites appliquer l’ennéagramme de façon personnalisée, pour ton bien-être intérieur, dans ton business, dans tes relations ou avancer dans un cheminement spirituel, tout en étant guidé et cadré dans ce processus, l’accompagnement en ennéagramme est tout indiqué.

 

À mon sens, les deux approches sont complémentaires et je ne peux que te recommander de tester les deux.

 

 

Attention : l’ennéagramme est bien plus qu’une pratique, le limiter à du “coaching” orienté performance serait vraiment dommage et limitant, voire carrément pervers.

 

Cela reviendrait à rester bloqué au niveau Orange de la spirale dynamique (la spirale dynamique est un autre outil d’évolution) alors que l’intention de l’ennéagramme est vraiment de se rencontrer et de procéder à un travail d’intégration.

 

 

Alors, formation ou coaching ?

Expérimenter l'ennéagramme en individuel

Si tu désires vivre une expérience en ennéagramme, tu peux commencer par un bilan de personnalité, disponible gratuitement sur ce site.

 

 

Cela permet d’affiner ton type de personnalité, de t’éviter les erreurs les plus communes, d’identifier tes centres (dont ton centre préféré), de mieux connaître les différents profils et de voir les applications possible de cet outil dans ta vie.

 

 

Ensuite nous verrons si cela est pertinent d’aller plus loin.